absterger

⇒ABSTERGER, verbe trans.
I. Emploi trans., MÉD. Nettoyer un organe, une plaie, un ulcère avec un abstergent :
1. La membrane de l'uvée est si fine dans les ciseaux, que, lorsqu'on en a abstergé le vernis, elle est absolument transparente, et que l'iris paroît de la même couleur des deux côtés.
G. CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, t. 2, 1805, p. 407.
II. Emploi pronom.
Propr. Se nettoyer :
2. La face interne de la choroïde est tapissée dans l'homme d'une mucosité noirâtre, ou même absolument noire et terne, qui peut se détacher ou s'absterger avec le doigt ou avec un pinceau, ...
G. CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, t. 2, 1805 p. 397.
Au fig. Se purifier :
3. Moyses (...) se mit à la recherche d'un endroit nouveau et s'arrêta à l'avenue Pierre-Ier-de-Serbie, où fréquentent, me dit-on, des snobs en rupture de smoking, toujours un peu en extase devant les métèques du cinéma qui hantent les hôtels voisins et se hasardent parfois à venir prendre un verre au « bœuf », avec le sentiment de s'encanailler et de frôler le vice parisien, et dont Moyses saura bien s'absterger.
L.-P. FARGUE, Le Piéton de Paris, 1939, p. 55.
Rem. Absterger est actuell. un arch., même dans la lang. méd. Les abstergents, en effet, sont remplacés, en méd., en chir. et en pharm. par les détergents (détergents de synthèse); à la différence de détergent, abstergent est resté limité au domaine de la méd.
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. — Dernière transcription ds DG :àb'-stèr-jé. 2. Dér. et composés : abstergent, abstersif (-ive), abstersion. 3. Conjug. : J'absterge, nous abstergeons, j'abstergeais :pour les verbes en -ger, cf. abroger (prononc. et orth. 4 et 5). 4. Hist. — Ce mot d'orig. sav. est attesté sous sa forme actuelle dès le XIVe s. (cf. ex. étymol.), mais il n'est reçu dans les dict. que dep. FUR. 1690 et ds Ac. dep. l'éd. de 1762.
Étymol. ET HIST. — 2e moitié XIVe s. terme de méd. « enlever en essuyant (la sanie d'une plaie) » (BRUN DE LONG BORG, Cyrurgie, f° 18e : Que il n'i ait pas trop grant abstertion mais tele qui absterge l'ordure sanz mordication). Absterger n'est guère passé dans la lang. commune (pas d'attest., sinon dans les ouvrages spécialisés ou encyclop.). L'emploi au fig. n'apparaît pas non plus (à l'exception d'un ex. unique et tardif, cf. ex. 3).
Empr. au lat. abstergere (dep. PLAUTE, Asin., 797 ds TLL s.v., 190, 10 « essuyer [une partie du corps, une blessure] »), dep. CICÉRON, Philipp., 14, 34 ibid., 189, 46 « essuyer la saleté, une secrétion du corps hum. : pleurs, sang, sueur », terme de méd. dep. PLINE, Nat. hist., 17, 252 ibid., 189, 50 : defluens ex amygdala pituita abstergeatur; cf. 1252 BRUNUS LONGOBURGENSIS, Chirurg. Magna, 1, 5 ds Mittelat. W. s.v., 58, 18 : Sanies abstergatur cum coto.
STAT. — Fréq. abs. litt. :3.
BBG. — Mots rares 1965.

absterger [apstɛʀʒe] v. tr.
ÉTYM. XIVe; lat. abstergere « nettoyer ».
Méd. Vx. Laver, nettoyer (une plaie, un ulcère). Déterger, purifier.
Pron. || S'absterger : se nettoyer. Fig., littér. Se purifier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • absterger — |ê| v. tr. Limpar, desobstruir, purificar …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • absterger — verbo transitivo 1. Área: medicina Limpiar (una persona o una cosa) [una superficie orgánica]: El médico absterge los tejidos antes de coser la herida …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • absterger — (Del lat. abstergēre). tr. Med. Limpiar y purificar de materias viscosas, sórdidas o pútridas las superficies orgánicas …   Diccionario de la lengua española

  • absterger — (Del lat. abstergere < abs + tergere, limpiar.) ► verbo transitivo MEDICINA Limpiar las llagas de sustancias nocivas. SE CONJUGA COMO coger * * * absterger (del lat. «abstergēre») tr. Med. *Limpiar las ↘llagas. * * * absterger. (Del lat.… …   Enciclopedia Universal

  • absterger — (ab stèr jé. Il faut avoir soin d intercaler un e après le g devant a ou o, afin de garder au g le son doux) v. a. Terme de médecine. Nettoyer. Absterger une plaie. Ce médicament sert à absterger. HISTORIQUE    XVIe s. •   Il absterge, desseiche… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABSTERGER — v. a. T. de Chirur. Nettoyer. Il se dit en parlant Des plaies, des ulcères. ABSTERGÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABSTERGER — v. tr. T. de Chirurgie Nettoyer. Il se dit en parlant des Plaies, des ulcères …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abstergent — ⇒ABSTERGENT, ENTE, adj. et subst. Adj. Qui sert à absterger. Synon. abluant, détersif. Subst. Médicament qui sert à absterger. Rem. Les abstergents étaient des remèdes extérieurs empl. pour enlever les matières visqueuses et putrides de la peau… …   Encyclopédie Universelle

  • abstersion — ⇒ABSTERSION, subst. fém. Action ou effet de remèdes abstergents. Prononc. Dernière transcription ds DG :àb stèr syon. Étymol. Corresp. rom. : ital. astersione; esp. abstercion. 2e moitié XIVe s. « action de nettoyer (la sanie d une plaie) » terme …   Encyclopédie Universelle

  • laver — [ lave ] v. tr. <conjug. : 1> • 980; lat. lavare I ♦ 1 ♦ Nettoyer avec un liquide, notamment avec de l eau. ⇒ décrasser , décrotter, dégraisser, 2. détacher, nettoyer, savonner. Laver avec une brosse, une éponge; avec du savon, de la… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.